Avec l’âge, le bien-être physique et cérébral fait défaut. La médecine douce offre les moyens pour vous permettre de rester en bonne santé durant votre 3e âge.

Muscles et articulations

Les seniors éprouvent souvent des souffrances au niveau de leurs jambes, genoux, bras et épaules. Les traitements adaptés à ces problèmes articulaires sont l’homéopathie, la réflexologie et l’acupuncture. Vous pouvez également réaliser l’une des deux préparations suivantes pour les soigner :

  • Dans un litre d’eau chauffée entre 70 °C et 80 °C, infusez pendant 2 à 4 minutes, 12 à 15 g de thé vert de sencha. Ajoutez du sucre avant de goûter cette boisson.
  • Le curcuma peut se mélanger avec toutes les préparations culinaires. La dose est de 2 à 3 g par personne. Vous pouvez aussi faire une infusion de 1 à 2 g de curcuma dans 150 ml d’eau bouillante. La boisson se consomme à raison de 2 tasses par jour.

Poumons et voie respiratoire

Les seniors pratiquent souvent le thermalisme pour améliorer le fonctionnement de leur système respiratoire. Les problèmes au niveau des poumons peuvent être dus au froid et au vieillissement des muscles respiratoires. Pour réchauffer votre voie respiratoire et vous débarrasser des mucus qui l’obstruent, vous pouvez bouillir la racine d’aunée pendant 10 minutes. Prenez une à deux cuillères à café par tasse d’eau chaude. En cas de poumons asséchés et irrités, faites une infusion de fleurs de bourrache. La dose est de deux cuillères à thé par tasse d’eau.

Cœur

L’âge et le vieillissement impactent le fonctionnement du cœur. Les maladies cardio-vasculaires chez les seniors sont souvent liées à l’hypertension, au stress chronique, au diabète et à l’hypercholestérolémie. La réduction de la consommation de sel, de sucre et de graisse permet de les prévenir. Outre l’exercice physique d’une heure trois fois par semaine, faites du yoga ou de la méditation pour retrouver un bon rythme cardiaque.

Cerveau

Les seniors sont les plus exposées à la dégénérescence neuronale. Pour retarder le processus de dégradation fonctionnelle du cerveau,  participez à de nombreuses formations et diversifiez vos activités quotidiennes. Les phytothérapies réservent des bienfaits à vos neurones. La sauge régule les défaillances au niveau de la mémoire. Les feuilles de ginkgo biloba améliorent la mémoire et optimisent la concentration. Le romarin est aussi bénéfique pour sa capacité à améliorer la mémoire à court terme. N’oubliez pas que les techniques de relaxation constituent également un bon allié pour les neurones.

Envie d'un autre Article ?

5.00 avg. rating (100% score) - 1 vote