Disposer d’un patrimoine est un grand privilège pour les parents pour pouvoir assurer l’avenir de sa famille. Mais le transmettre est encore un autre souci, car c’est une opération qui nécessite une bonne préparation. Cette anticipation est d’autant plus importante pour bénéficier de plusieurs avantages sur le plan fiscal. Voici les démarches à entreprendre pour mener à bien la succession.

Lister les biens inclus dans le patrimoine

Lorsque vous préparez la succession de votre patrimoine à vos descendants, vous devez d’abord déterminer les biens que vous souhaitez transmettre : bien immobilier, meubles, véhicules, argent ou autres. Même les biens les moins valeureux doivent être cités. En effet, la succession fait souvent l’objet d’une mésentente au sein de la famille. Il faut alors que vous départagiez en amont tout ce que vous possédez et vous souhaitez partager. Veillez à estimer les besoins de chaque membre de la famille afin de lui transmettre un bien qui lui sera utile. Cette étape est très importante, car si c’est trop tard, le juge sera le seul à pouvoir décider alors que vous êtes le seul à connaître les besoins réels de vos enfants.

Réaliser les donations à temps

Que vous soyez en bonne santé ou pas, n’hésitez pas à faire les donations de votre vivant. C’est plus rassurant, mais il est à noter que vous serez contraint à payer une grosse somme d’argent. Les droits de succession se calculent à partir de la valeur totale des biens que vous souhaitez transmettre. Donc, plus les biens sont onéreux, plus les frais vous coûteront cher. Mais si vous décidez de réaliser les donations de votre vivant, c’est le meilleur choix pour réduire ses frais de succession. Vous disposez de 3 abattements au choix sur la fiscalité : soit vous faites un don manuel avec une exonération de 100 000 euros maximum par enfant et tous les 15 ans, soit vous faites un don familial payé en espèces avec une exonération de 31 865 euros maximum tous les 15 ans, soit vous faites un don d’usage qui est considéré comme une offre d’argent en espèces que vous soutirez de votre patrimoine.

Opter pour une SCI

Si vous souhaitez être assisté par un professionnel pour ne pas avoir à gérer la succession tout seul, vous pouvez créer une Société Civile Immobilière. Elle a pour objectif de modérer les risques de discorde entre les membres de la famille grâce à un démembrement de propriété. C’est indispensable, car si vous manquez d’Une bonne source d’informations, vous n’êtes pas en mesure de régler les contraintes ni de gérer le partage du patrimoine. Vous ne craignez pas de vous retrouver sans rien une fois la succession réalisée. Les frais de succession sont moins onéreux, car seule la valeur de la nue-propriété est prise en compte et non la valeur totale du patrimoine à transmettre.

Envie d'un autre Article ?

0.00 avg. rating (0% score) - 0 votes