Comment anticiper et financer ses obsèques ?

Comment anticiper et financer ses obsèques ?

Dans notre culture, la mort est un sujet tabou. Et pourtant, il est nécessaire d’y penser, notamment pour soulager nos proches en organisant et en finançant nos propres obsèques. Le sujet peut sembler glauque mais il est primordial d’y apporter une attention particulière. En effet, il est bon de prévoir ce jour afin d’éviter à nos proches des contraintes financières et organisationnelles. C’est là qu’interviennent les contrats d’assurance obsèques. En quoi consistent-ils ? Comment les choisir ? Et surtout, comment les financer ? Éclairons ensemble ce sujet délicat mais ô combien important.

Souscrire un contrat d’assurance obsèques : un choix prévoyant

Il est fréquent de confondre assurance décès et assurance obsèques. Pourtant, elles sont bien distinctes. L’assurance obsèques, aussi appelée contrat obsèques, a pour vocation de prévoir le financement et l’organisation de vos obsèques. L’assurance décès, quant à elle, permet de garantir un capital à vos bénéficiaires en cas de décès.

Souscrire un contrat d’assurance obsèques est un acte responsable qui permet d’anticiper le coût des obsèques et d’en définir l’organisation selon vos volontés. C’est un moyen d’alléger la tâche de vos proches lors de votre départ. À noter que la souscription à un contrat obsèques s’adresse en principe à toute personne majeure et sans limite d’âge.

Le choix du contrat : prestations funéraires et capital garanti

Il existe deux types de contrats d’assurance obsèques. Le premier, appelé contrat en capital, vise simplement à financer vos obsèques. Vous déterminez un capital garanti qui sera versé à un bénéficiaire (souvent une entreprise de pompes funèbres) au moment du décès. Le deuxième type, le contrat en prestations, permet non seulement de financer les obsèques, mais aussi d’en organiser le déroulement.

Pour choisir le contrat qui vous convient, vous devez d’abord déterminer le type d’obsèques que vous souhaitez : inhumation ou crémation. Ensuite, il convient d’évaluer le coût des obsèques. En France, le coût moyen oscille entre 3 000 et 5 000 euros, mais peut être bien supérieur en fonction des prestations choisies. Enfin, vous devez prendre en compte votre âge et votre état de santé au moment de la souscription, car ils peuvent influer sur le montant de la cotisation.

Comment financer son contrat d’assurance obsèques ?

Le financement du contrat d’assurance obsèques peut se faire de différentes manières. Vous pouvez opter pour un paiement unique, une cotisation temporaire ou une cotisation viagère.

Le paiement unique consiste à régler l’intégralité du capital en une seule fois. La cotisation temporaire, quant à elle, s’étend sur une durée définie (par exemple 10 ou 20 ans). Enfin, la cotisation viagère s’étale tout au long de votre vie. Vous continuez à payer tant que vous êtes en vie.

Votre choix dépendra de votre âge, de votre budget et de vos attentes. A noter que le montant des cotisations varie en fonction de l’âge au moment de la souscription et du montant du capital souhaité.

Quel opérateur funéraire choisir ?

Le choix de l’opérateur funéraire est une étape cruciale de l’organisation des obsèques. En effet, c’est lui qui prendra en charge toute la logistique des funérailles. Il est donc important de bien le choisir. Pour ce faire, renseignez-vous sur sa réputation, comparez les tarifs et n’hésitez pas à demander un devis détaillé.

Pour conclure, anticiper et financer ses obsèques est un acte empreint de sagesse qui facilite grandement les choses pour vos proches et respecte vos dernières volontés. L’assurance obsèques est un outil précieux pour y parvenir. Alors, n’attendez pas, faites le choix de la sérénité et de la prévoyance dès maintenant.

Dernière mise à jour le 13 février 2024

5/5 - (1 vote)